L’allure « confiante » de la voiture vient de son empattement long, de ses porte-à-faux courts et de ses voies larges. Une calandre à cadre unique flanquée de phares trapézoïdaux balayés porte un badge quattro, indiquant que le concept est livré avec quatre roues motrices, tandis que l’identification E-tron suggère que le concept sera propulsé par un groupe motopropulseur hybride essence-électricité enfichable, similaire au A3 e-tron. Avec près de huit pouces de moins que le Q3, il y a des suggestions que le concept pourrait en fait présager de l’Audi Q1 récemment annoncé. Heureusement, nous n’aurons qu’à attendre quelques semaines pour le savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.