Depuis lors, il est effectivement devenu le petit frère de Ferrari. Et maintenant, les bénéfices du troisième trimestre de cette année montrent que Maserati dépasse à peine le bénéfice d’exploitation du cheval cabré. La société a réalisé un bénéfice de 90 millions d’euros contre 89 millions d’euros de bénéfice d’exploitation pour Ferrari. Maintenant, une grande partie de cela est liée au fait que le président sortant de Ferrari, Luca di Montezemolo, a reçu une indemnité de départ de 26,89 millions d’euros, et les bénéfices pour toute l’année montreront que Ferrari est en avance. Néanmoins, les bénéfices de Maserati au troisième trimestre de l’année dernière étaient de 43 millions d’euros. Cela signifie que, bien que Ferrari soit encore plus rentable, Maserati se développe à un rythme beaucoup plus rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.