Alors que les acheteurs de voitures neuves continuent de délaisser les berlines pour les VUS et les multisegments, l’avenir à long terme des voitures de sport est remis en question. Les coupés et les roadsters à deux places sont deux des segments qui se vendent le moins bien ces jours-ci et cette tendance ne devrait pas se terminer de sitôt. BMW et Toyota, par exemple, se sont associés pour les dernières Z4 et Supra afin de partager les coûts de développement car il était presque impossible de faire une analyse de rentabilisation autrement.

Un constructeur automobile qui connaît une chose ou deux sur les voitures de sport est Mercedes-Benz. Pourtant, il ne propose actuellement que trois voitures de sport : la SLC Roadster, la SL Roadster et l’AMG GT (avouons-le, la Mercedes-AMG One ultra-limitée ne compte pas vraiment). Le SLC Roadster ne revient pas pour l’année modèle 2020 et il n’y a pas de plans immédiats pour un successeur, à notre connaissance. En tant que voiture de sport à deux portes la plus abordable de Mercedes, cela soulève la question de savoir si oui ou non la société considère toujours le segment comme intéressant. Il s’avère que la réponse est « oui ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.