Selon Actualité automobile Europe, la plus ancienne marque automobile au monde veut commencer à construire elle-même ses groupes motopropulseurs électriques de nouvelle génération. Les futures plateformes électriques telles que MB.EA seront conçues par Mercedes, nécessitant des groupes motopropulseurs produits par la marque.

Selon un rapport, cela devrait commencer en 2024. Le responsable du développement de Daimler, Markus Schaefer, a noté que Mercedes souhaitait contrôler autant que possible – y compris la batterie, le moteur électrique et l’électronique de puissance – un peu comme il le fait avec ses moteurs à combustion. .

« Jusqu’à présent, les groupes motopropulseurs électriques provenaient de partenaires extérieurs. » A ce stade, le constructeur de voitures de luxe dépend de fournisseurs externes, comme ZF pour fournir des modèles de groupes motopropulseurs pour le SUV EQC, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.